Comment réaliser un macérat huileux

Publié par Inès H le

Les macérats huileux résultent de l'infusion d'une plante ou d'une partie de plante (graines, feuilles, fleurs, racines, écorce, fruits, zestes...) dans une huile végétale 100% naturelle. Ce procédé permet d’en extraire les principes actifs.

Comment réaliser un macérât ?

Cette technique d'extraction nécessite entre 100 g et 300 g de plantes sèches pour 1 litre d’huile végétale. Pour fabriquer une plus petite quantité réalisez le calcul nécessaire selon la quantité d'huile souhaitée. Exemple: pour 100 ml d'huile au total, utilisez 10 g à 3 g de plantes.

Les végétaux doivent impérativement être asséchés, c’est-à-dire qu’ils doivent sécher pendant au minimum 48 h pour permettre à l’eau contenue dans la plante de s’évaporer. 

Les macérats à froid 

1/ Remplissez un pot (en verre de préférence) à fermoir hermétique de plantes ou autres. Il devra avoir une contenance qui dépendra de la quantité à réaliser.

2/ Recouvrez les plantes d’une huile végétale de votre choix (argan, coco, jojoba, sésame, amande douce.... 
3/ Refermez le pot aussitôt, remuez et laissez macérer pendant 6 semaines en prenant soin de remuer le pot  2 fois par semaines.
Stockez votre macérât à température ambiante et à l’abri de la lumière. 
4/ Au bout de 6 semaines, filtrez le macérât et transvasez-le dans un flacon propre en verre. Pressez les plantes pour en extraire tous les actifs. Après chaque utilisation, conservez votre produit à l'abri de la lumière et de la chaleur.

Les macérats huileux à chaud

L'extraction à chaud, consiste à faire chauffer doucement l’huile végétale et les plantes au bain-marie pour en extraire les principes actifs.

Grace à cette méthode  vous obtenez un macérât très rapidement. Vous pouvez utiliser des plantes fraîches, car en chauffant les plantes et l’huile va permettre l’évaporation de l’eau contenue dans les plantes fraîches. 
L’inconvénient est que le fait de chauffer l’huile peut contribuer à dégrader ses propriétés.

1/ Remplissez un pot en verre de plante (racine, écorce...) et recouvrez d’huile végétale.
2/ Faites chauffer au bain-marie, à feu doux pendant 2 h. Veillez au niveau de l’eau dans votre casserole, il doit toujours y avoir entre 3 et 5 cm d’eau.
3/ Laissez infuser 2 à 4 heures hors du feu.
3/ Filtrez et transvaser dans un flacon propre. Pressez les plantes pour en extraire tous les actifs. 

Utilisations des macérats huileux 

Les macérats nous permettent de bénéficier à la fois des propriétés de l’huile végétale et de celles de la plante.

Les macérats huileux peuvent apparaître dans la composition de baumes, émulsions, démaquillant biphasé, démaquillant huileux, huile de massage ou tout simplement comme huile infusée à appliquer directement sur la peau en soin de nuit (ou jour) à la place ( ou en plus) de la crème de nuit, par exemple.

Pourquoi réaliser soi-même ses macérats huileux?

Certains macérats huileux se trouvent dans le commerce, mais il est plus intéressant de les réaliser soi-même. D'un point de vue financier, cela vous reviendra toujours moins cher. Mais surtout, vous obtiendrez un macérat d'une grande qualité: Par le choix de l’huile végétale employée (Bio ou vierge).

 
Autres avantages, vous pouvez associer plusieurs végétaux solides aux propriétés complémentaires pour réaliser un macérât ciblé (par exemple, un soin contre les rhumatismes, l'acnés…).

 


Article précédent Article suivant

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Scroll To Top