Comment connaitre son type de peau

Connaissez vous votre type de peau?

Connaître son type de peau du visage permet de lui apporter des soins adaptés et spécifiques. Car chaque type de peau a des besoins spécifiques. Si vous ne connaissez pas votre type de peau faites vous même votre propre diagnostic par observation de l’épiderme de votre visage. C’est simple et rapide.


On distingue quatre types de peau du visage; en lisant leurs caractéristiques, ci dessous, vous allez forcément vous reconnaître dans l’une d’elle. Si vous connaissez votre type de peau découvrez les soins naturels les plus adaptés pour votre épiderme dans notre article intitulé “ soins naturels de la peau en fonction du type de peau ”:


-Votre peau est normale

si vous avez une peau lisse, uniforme, d’aspect mat: ni trop grasse ni trop sèche et  si votre grain de peau est régulier avec peu ou pas d’imperfections. c’est donc une peau qui ne brille pas, ne tiraille pas, C’est la peau idéale car niveau sébum et hydratation, elle n’a pas de manque à combler. Toutefois, elle doit être protégée des agressions extérieurs: soleil, pollution, froid, stress...


-Votre peau est grasse

si elle est luisante, ses pores sont dilatés et visibles. Elle a tendance à briller à cause d’un excès de sébum. Conséquence, l’épiderme s’épaissit et devient terne, des points noirs peuvent apparaître et le maquillage ne tient plus. Les causes sont souvent hormonales.


-Votre peau est sèche

si son grain de peau est fin et manque d’éclat, si elle tiraille et devient inconfortable. Elle peut parfois peler. C’est une peau qui manque à la fois d’hydratation et de sébum. Il faut combler ses manques par des soins spécifiques aux peaux sèches.



-Votre peau est mixte

si elle est grasse sur la zone T du visage (front, nez, menton) et sèche là où les glandes sébacées manques (tempes, pommettes et maxillaires). Elle est donc difficile à traiter.



Parallèlement, on distingue des particularités qui peuvent toucher tous les types de peau. Ces états “passagers” montre que la peau a subi soit des agressions extérieurs ou bien des bouleversements hormonaux comme une grossesse.





 


Article précédent Article suivant

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Scroll To Top